Conseils

Articles utiles

Une bonne ventilation

Prenez le temps nécessaire pour contrôler un paramètre vital de votre chambre d'élevage : la ventilation. Il y a des années, on ne prêtait guère autant d'attention à la ventilation du local d'élevage qu'aujourd'hui, écrit Ray STEELE. Lorsque que quelqu'un construisait un local d'élevage, en convertissant peut-être un abri de jardin, la dernière chose étant prise en considération était la façon dont il était aéré.

A présent, nous nous rendons compte que fournir une provision constante d'air propre et maintenir une atmosphère fraîche à l'intérieur d'un local est une des façons les plus importantes de garder son stock d'oiseaux en bonne santé.

Une pièce mal aérée fournit les conditions dans lesquelles la maladie peut s'étendre plus facilement. Mais la ventilation doit être contrôlée afin qu'aucun des oiseaux ne soit soumis des courants d'air car leur santé pourrait s'en ressentir.

Ce qui est exigé est un courant d'air normal, l'air vicié est toujours remplacé par de l'air propre. L'air chaud est plus léger que l'air froid et sa température sera toujours plus élevée à l'intérieur  qu'à l'extérieur. L'entrée d'air  doit, en conséquent, être située dans le bas du local et la sortie de l'air vicié dans le haut.

Les entrées doivent être localisées afin que l'air frais ne souffle pas directement sur les oiseaux. L'endroit le plus souvent choisi est sous la plus basse rangée de cages.

Les entrées et les sorties d'air ont besoin d'être réglées, par un mécanisme réglable par exemple, qui rend les trous d'air plus grands ou plus petits et qui, lorsque cela s'avère nécessaire, peuvent être fermés complètement.

Une plus grande ventilation est exigée par temps plus chaud. Si un local est directement face au sud, et même si la porte et les fenêtres sont ouvertes, quelquefois ce ne sera pas suffisant pour garder la fraicheur dans la pièce. Les portes et les fenêtres qui peuvent être, ouvertes devraient être munies, pour plus de sécurité, de panneaux moustiquaires afin que les oiseaux ne puissent s'échapper.

Pour avoir la meilleure orientation possible, le devant du local (où se trouvent les fenêtres) sera orienté sud-est, un peu plus vers l'est que vers le sud. De cette manière, les oiseaux auront l'avantage d'avoir la lumière tôt mais le soleil aura dépassé les fenêtres avant que le temps ne devienne plus chaud l'après-midi.

Pour une manière plus sophistiquée (mais plus chère), il existe sur le marché de bons ventilateurs que l'on placera dans le haut des murs du local d'élevage.

La meilleure façon de savoir si un local est suffisamment aéré est de sentir l'air au matin après que la pièce ai été fermée toute la nuit. Si ce n'est pas le cas, il faudra revoir votre ventilation.

Si vous utilisez un ventilateur, assurez-vous qu'il soit équipé d'une grille qui empêche tout oiseau qui s'échappe d'être aspiré dans l'appareil lorsqu'il extrait de l'air. La grille doit être facilement amovible pour rendre le nettoyage facile. Vous serez étonnes de la quantité de poussière qui s'accumule dans l'appareil et qui est retirée de votre local d'élevage.

Ray STEELE

Extrait de : « Cages & Aviary Birds »
Traduction : Roger SMITZ


Page prcdentePage suivante